Association G.A.L.G.O.S. notre partenaire - Convoi de l'espoir 2017

 

Notre voiture chargée de tous les dons que nous avons reçus, croquettes, couvertures, colliers, etc....est prête à partir pour Lyon chez R. et J.M, qui nous mets à disposition un local et ce, jusqu'au départ de G.A.L.G.O.S via les refuges d'Espagne

 

Merci aux généreux donateurs

ASSOCIATION G.A.L.G.O.S.

 

 CONVOI DE L'ESPOIR 2017

CONVOI DE L'ESPOIR 2017 raconté par Michèle

Pour la deuxième année consécutive, nous avons participé avec mon mari au convoi de l’espoir 2017. Cette fois, JEAN PHILIPPE nous a attribué la visite de refuges que nous n’avions pas connus l’an dernier, sauf 3 : PEDRO MUNOZ, SOCUELLAMOS et PUERTOLLANO.

MARDI 10 Octobre

Notre première visite s’est effectuée au refuge de PEDRO MUNOZ, refuge avec lequel j’ai un lien sentimental puisque mon LOLITO y a passé les 4 premières années de sa vie. Je tenais à saluer LOLI la responsable, qui tient toujours impeccablement ce lieu, avec l‘aide de ses bénévoles, il y a environ 150 chiens. De nombreux galgos, des podencos aussi et diverses races. Nous avons été chaleureusement accueillis mais n’avons rien déchargé car c’est JP et MARCEL qui laissaient sur place une partie de leur chargement.
Et là , nous avons été de suite confrontés à la triste réalité du sort des lévriers avec ce jeune galgo noir que LOLI venait de récupérer et qui a eu une patte avant fracturée volontairement. Le pauvre devait être mauvais chasseur…….mais au moins il ne risquait plus la maltraitance.

A une trentaine kms de là, nous sommes arrivés à LAS PEDRONERAS où nous étions attendus par JOSE et environ 65 chiens que nous avons aperçus mais pas pu visiter. C’est sous une forte chaleur et en plein soleil que nous avons déchargé à 3 personnes ce que nous avions prévu de laisser JOSE très heureux et surpris du volume laissé sur place : sacs de croquettes, cartons de couvertures et divers, pharmacie, matériels…… il a pris tout ce que nous avions. Et nous sommes repartis avec un gros sacs remplis de gousses d’ail qu’il nous a offert gentiment. L’ail est très cultivé dans cette région.

Retour à SOCUELLAMOS où nous avons retrouvé toute l’équipe devant la fabrique de croquettes. Chargement des 4 tonnes de croquettes qui avaient été commandées et achat de produits d’hygiène et désinfectants dans un supermarché. Nous nous sommes tous rendus au refuge de SOCUELLAMOS qui était à proximité pour leur déposer seulement des sacs de croquettes pour les 90 chiens qu’il leur reste à placer.
VERONICA, seule bénévole était là pour nous accueillir. Un petit pincement au cœur pour ce refuge qui doit fermer et qui avait été rénové

Manque de finances et manque de bénévoles pour s’en occuper……

MERCREDI 11 Octobre

Avant de prendre la route, chargement des véhicules pour les prochaines distributions et nous avons tous pris des destinations différentes. Pour nous, quelques 330 kms nous séparent du refuge de PUENTE GENIL où nous arrivons peu avant midi sous un soleil et une chaleur écrasants nous étions au sud de l’Espagne non loin de Séville. Achat de 1 tonne de croquettes chez le fournisseur situé dans la ville et il nous a gentiment proposé d’effectuer gratuitement la livraison au refuge, OUF. Il a dû se rendre compte que nous étions soulagés de ne pas avoir à manutentionner tous ces sacs.

Nous avons été accueillis avec enthousiasme par NURIA, son frère et une bénévole qui s’occupent à eux 3 des 265 chiens. Après avoir déchargé notre livraison, nous avons eu la surprise de voir tous les chiens en liberté, tous ensembles, dans 2 
grandes cours différentes.

NURIA nous a fait entrer dans l’une d’elles et là nous avons été assaillis par les toutous, tous avides de caresses et de friandises. Heureusement, il ne pleuvait pas sinon nous serions sortis dans un bel état….

NURIA et son frère n’arrêtaient pas de nous remercier pour toute la collecte que nous avons laissée. Et tout au long du déchargement, ils ne croyaient pas que c’était tout pour eux. Nous, nous ne pouvions être qu’admiratifs et respectueux envers ces personnes qui se dévouent corps et âme pour ces 265 loulous, ce qui ne doit vraiment pas être facile tous les jours, surtout avec le peu de moyens dont ils disposent.

Mais nous ne pouvions rester plus longtemps et c’est avec regret et le cœur serré que nous sommes repartis en les laissant avec tous leurs problèmes….

Puis, direction PALMA DEL RIO où nous arrivons en fin d’après midi et où nous devons passer la nuit. SYLVIA nous a accueillis, et c’est accompagnés du vétérinaire que nous sommes allés au refuge pour décharger toute la collecte qui leur est destinée.

Là 83 chiens répartis dans des grands parcs auxquels nous accédons par une allée bordée d’orangers. Nous nous sommes particulièrement intéressés à un gentil mastin du nom de BOSS qui est réservé pour une adoption dans l’Isère. Un problème de mycose sur le nez l’empêche de rejoindre sa famille dans l’immédiat, SYLVIA veut le soigner avant son départ.

JEUDI 12 Octobre

Nous rejoignons PUERTOLLANO où nous retrouvons toute l’équipe dans l’après-midi. EUGENIA et KAREN nous attendent au refuge qui abrite actuellement 255 chiens, et sont impressionnées par la grosse collecte que nous devons décharger.
J’ai eu le temps de faire une petite vidéo de la mastine GRACE KELLY, arrivée en Haute Savoie le week end dernier. Distribution de friandises et déjà la nuit tombe. Nous nous sommes tous retrouvés chez KAREN autour d’une table très conviviale et nous avons pu évacuer toutes les tensions des jours derniers au cours de cette soirée pleine de gaieté.

VENDREDI 13 Octobre

Retour pour la France, direction PERPIGNAN mais la veille nous avons décidé de visiter un dernier refuge, non prévu au programme, CASAS IBANEZ, complètement démuni, seuls des cartons de croûtons de pain pour nourrir les toutous.

Avec quelle joie MARIA DOLORES nous a accueillis et s’est empressée de nous aider à décharger les sacs de croquettes qui vont faire le bonheur de ses toutous. C’est un refuge que nous ne pourrons pas oublier lors du prochain convoi car c’est beaucoup trop triste de voir cette grande pièce vide, destinée au stockage de tout ce que les chiens ont besoin, notamment la nourriture.

SAMEDI 14 Octobre

Retour sur LYON, fatigués et un peu déboussolés par tout ce que nous avons vécu. J’ai l’impression que nous avons eu une parenthèse dans notre vie normale et il m’a été difficile de ne plus penser à ce que nous avons laissé derrière nous. Notre tête est pleine des moments passés dans les refuges auprès des toutous et des bénévoles. Nous sommes heureux aussi d’avoir pu apporter un peu de confort à tous ces toutous derrière leurs barreaux et du soutien à tous ces merveilleux bénévoles qui se démènent et font de leur mieux avec le peu de moyens dont ils disposent, voire inexistants pour certains.
Ils savent que nous pensons à eux et que nous œuvrons pour eux, et cela leur donne la motivation nécessaire pour avancer.

Ce convoi a été une très belle réussite et je suis fière d’en avoir fait partie. Notre équipe était vraiment soudée, solidaire et conviviale. Un grand merci à CHANTAL pour sa disponibilité et sa gentillesse pour nous servir d’interprète, ce qui nous a beaucoup aidés. A JEAN PHILIPPE aussi qui est à la base de toute l’organisation de ce convoi. Enfin, un grand merci à vous tous pour tous vos dons qui ont permis la réalisation et la réussite de ce convoi.

D’ores et déjà, le défi pour le convoi 2018 est lancé………N’oubliez pas, nous sommes attendus…..